Test - Récepteurs cinéma maison A/V Anthem MRX 740 et MRX 1140 : Une nouvelle apparence et une sonorité améliorée

Test - Récepteurs cinéma maison A/V Anthem MRX 740 et MRX 1140 : Une nouvelle apparence et une sonorité améliorée

Résumé du test :

Récepteur cinéma maison Anthem MRX 740

Récepteur cinéma maison Anthem MRX 740

92% of 100

RÉSULTAT GLOBAL : 92,5/100

  • Performances musicales et vocales 23,5/25
  • Effets ambiophoniques 38/40
  • Qualité de finition 9,5/10
  • Technologies 13/15
  • Branchements 9,5/10

Forces

  • Son clair et ultra détaillé

  • Basses très précises
  • Excellents effets sonores
  • Beaucoup de puissance
  • Compatible Dolby Atmos, DTS X et IMAX Enhanced
  • Système de calibration ARC hors-norme
  • Très bonne qualité de finition
  • Écran d’affichage d’excellente qualité
  • Design réussi et original

Faiblesses

  • Pas d’entrée HDMI2.1

  • Certains rivaux offrent davantage de canaux amplifiés

À qui s’adresse ce produit

L’Anthem MRX 740 offre une clarté et une définition sonore peu commune pour un amplificateur de ce prix. C’est un véritable plaisir d’écouter de la musique, un plaisir encore plus grand au visionnement d’un film, tant les effets ambiants, les bandes-son et les dialogues ressortent avec précision et clarté. Certains  appareils rivaux offrent cependant davantage de canaux amplifiés et la connectivité HDMI2.1 pour les jeux vidéo nouvelle génération. Le MRX 740 s’adresse donc à ceux qui priorisent la performance et, à ce niveau, ils ne seront certainement pas déçus.

Récepteur cinéma maison Anthem MRX 1140

Récepteur cinéma maison Anthem MRX 1140

95% of 100

RÉSULTAT GLOBAL : 95/100

  • Performances musicales et vocales 24,5/25
  • Effets ambiophoniques 39/40
  • Qualité de finition 9,5/10
  • Technologies 13/15
  • Branchements 9/10

Forces

  • Son clair et ultra détaillé

  • Image sonore encore plus large que celle du MRX 740
  • Basses très précises
  • Excellents effets sonores
  • Beaucoup de puissance
  • 11.2 canaux amplifiés
  • Traitement audio jusqu’à 15 canaux
  • Compatible Dolby Atmos, DTS X et IMAX ENHANCED
  • Système de calibration ARC hors-norme
  • Très bonne qualité de finition
  • Écran d’affichage d’excellente qualité
  • Design réussi et original

Faiblesses

  •             Pas d’entrée HDMI2.1 

À qui s’adresse ce produit

Quand on le compare à son « petit frère », le MRX 1140 produit une image sonore plus large et des graves plus appuyées. À l’heure actuelle, c’est certainement l’un des amplificateurs intégrés de cinéma maison toutes catégories de prix confondues qui offre la meilleure qualité audio. Sa sonorité chirurgicale laisse profiter du moindre effet sonore et de la moindre note de musique. C’est un appareil qui est fait pour ceux qui sont à la recherche d’une qualité de très haut niveau, tant pour la musique que pour les films.



Test complet :

La précédente génération de récepteurs de cinéma maison Anthem a permis au fabricant canadien associé à Paradigm de prendre sa place parmi les grands noms des appareils audio-vidéo. Le succès n’interdit pas l’évolution, de sorte que les nouveaux venus de cette année ont connu d’importants changements en ce qui concerne le design et la méthode d’opération, sans que la très haute qualité sonore en soit affectée, tout au contraire.


1- Performances musicales et vocales

MRX 740 : 23,5/25

MRX 1140 : 24,5/25

Les récepteurs A/V MRX 740 et MRX 1140 excellent par leur capacité à rendre le son avec beaucoup de clarté et de précision. On est ici plus proche d’une sonorité analytique que chaleureuse.

Si on prend pour exemple le titre Interlude d’Alexandra Stréliski, l’impression d’être très près de l’artiste et de son piano est davantage accentuée que sur des amplificateurs Denon et Marantz de gamme équivalente, mais l’image sonore paraît cependant un peu moins large. Le même constat s’applique aux basses fréquences qui priorisent l’attaque et la précision avant la profondeur et la rondeur. 

Même si les MRX 740 et MRX 1140 ont chacun une puissance de 140 W par canal, l’amplification du MRX 1140 repose sur des composantes encore de plus haut de gamme, comme par exemple un transformateur toroïdal. Les basses gagnent légèrement en puissance, mais on profite surtout d’une image sonore encore plus grande. On l’entend bien avec le violoncelle et le rythme électronique en arrière-plan sur la pièce Heart Upon My Sleeve d’Avicii & Imagine Dragons. 

Chacun dans sa catégorie de prix, le MRX 740 et le MRX 1140 étonnent et se démarquent clairement de la concurrence. Avec ces amplificateurs, Anthem offre un son qu’on pourrait qualifier de très contrôlé, avec un sens du détail et une clarté au-dessus de ce que la plupart des récepteurs de cinéma maison nous ont habitués jusqu’ici.  

MRX-1140

Récepteur MRX-1140


2- Effets ambiophoniques

MRX 740 : 38/40

MRX1140 : 39/40

L’Anthem MRX 740 est un récepteur A/V 7.2 canaux à amplification de 140 W RMS par canal de très bonne qualité qui supportera sans problème à peu près n’importe quel type de haut-parleur d’après ce que nous avons pu essayer jusqu’ici. On apprécie le sens du timing de cet amplificateur sa clarté et sa grande précision qui reproduisent les dialogues avec beaucoup de transparence. Il fait ressortir des détails des pistes sonores et des effets ambiants que l’on n’entend pas avec autant de précision qu’avec des modèles rivaux, un peu comme si tous les sons étaient davantage détachés les uns des autres. Dans sa catégorie de prix, le MRX 740 se révèle un parfait récepteur de référence pour un ensemble de cinéma maison ne comportant pas plus que sept haut-parleurs.

De son côté, le MRX 1140 est un 11.2 canaux à amplification de 140 W RMS par canal. La conception de la section ampli fait que tout en conservant les mêmes avantages que le MRX 740, on remarque une légère accentuation dans la puissance des basses et une diffusion sonore encore plus large. On aime toujours autant la transparence des dialogues, le côté ultra réaliste des effets sonores comme par exemple celui des coups de feu ou d’une course poursuite. De plus, avec ses 11 canaux amplifiés, le MRX 1140 peut être installé dans une configuration Dolby Atmos plus complète que le MRX 740. Dans sa catégorie de prix, ce plus gros Anthem est tout simplement impressionnant et surpasse sur bien des aspects ses plus grands rivaux. 


3- Qualité de finition

MRX 740 : 9,5/10

MRX 1140 : 9,5/10

Même si le design est une question de goût, on ne peut rester indifférent devant celui des nouveaux Anthem MRX, tant leur look diffère de la génération précédente et de la concurrence. De notre côté, on aime sa façade très épurée et la qualité de son grand écran d’affichage qui facilite la navigation dans les menus. La qualité d’assemblage des composantes et du boîtier est excellente.

MRX-540

Récepteur MRX-540 (même look que le MRX 740)


4 - Technologies

MRX 740 : 13/15

MRX 1140 : 13/15

Le MRX 1140 se démarque comme l’un des rares récepteurs de cinéma maison à avoir un transformateur toroïdal.  

Même si lors de l’écriture de cette analyse la version définitive du logiciel n’était pas encore disponible, les nouveaux intégrés audio-vidéo Anthem sont compatibles avec les plateformes AirPlay2, Google Chromecast (audio), Bluetooth v4.2, ainsi que Spotify Connect et Roon à venir bientôt. Comme les récepteurs concurrents, ils peuvent également décoder et lire sans perte les encodages  Dolby Atmos, Dolby HD, DTS:X et DTS-HD Master Audio et IMAX Enhanced.

Par contre, avec l’absence d’entrées HDMI 2.1 pour la nouvelle génération de jeux vidéo et  l’accès rapide à certains modes sonores qui modifient les bandes-son originales, ils sont un pas derrière cette concurrence.

En outre, la méthode d’utilisation des récepteurs intégrés A/V d’Anthem, différente de celle des autres marques, peut sembler déroutante pour les nouveaux venus chez ce fabricant. Cette situation est toutefois compensée par le système de calibration particulièrement avancé qui permet d’optimiser de manière significative la performance des haut-parleurs par rapport à l’acoustique de la pièce. Attention, par contre : il faut utiliser un ordinateur pour que la technologie d’étalonnage donne de meilleurs résultats.


5- Branchements

MRX 740 : 8,5/10

MRX 1140 : 9/10

On trouve sur le MRX740 et le MRX1140, 7 entrées HDMI, trois analogiques, une prise phono, trois entrées optiques et deux coaxiales. Pour ce qui est des sorties, il y a trois HDMI, deux pour les caissons de basses, et 11 sorties audio analogiques sur le MRX 740 contre 15 sur le MRX 1140. Le MRX 740 peut donc amplifier 7 haut-parleurs et traiter jusqu’à 11 canaux différents tandis que le MRX 1140 peut en alimenter 11 et traiter jusqu’à 15 canaux différents. Dans ce dernier cas, il faut ajouter des amplificateurs de puissance.

MRX-540 rear

Récepteur MRX-740

Résultat final

MRX 740 : 92,5/100

MRX 1140 : 95/100

La conclusion des experts

Les récepteurs Anthem MRX 740 et MRX 1140 reproduisent les effets sonores ambiants des films avec un sens du détail peu commun, ce qui fait qu’ils n’ont pas de peine à se distinguer de la concurrence. Quand on les utilise pour écouter de la musique, ils brillent avec leur sonorité analytique aux aigus et médiums clairs et très précis, complétés par des basses puissantes et sèches. Ce sont des appareils dont la prise en main diffère de ce qu’on a l’habitude de retrouver et qui pourrait se montrer un peu plus difficile à maîtriser pour ceux qui ne sont pas familiers avec les produits du fabricant Anthem.


 Récepteurs Anthem MRX 740 et MRX 1140


Ce test a été réalisé par Guillaume Croisetière et Nicholas Labbé, conseillers-experts chez Maison Adam