Samsung Display s’enligne vers un téléviseur hybride

Samsung Display s’enligne vers un téléviseur hybride

Jusqu’à maintenant, LG Display est le seul fabricant de téléviseurs OLED, mais cela pourrait bientôt changer. En fait, ces téléviseurs se démarquent par une meilleure qualité d’image, de réactivité et d’angles de vision. Avec la technologie OLED, chaque pixel est indépendant des autres, ce qui permet d’avoir une image plus détaillée et contrastée. Cela dit, ces téléviseurs plus haut de gamme ne se font qu’à des prix et des tailles supérieurs, ce qui reflète leur principal inconvénient. D’ailleurs, Samsung Display continue d’exploiter la technologie LCD plutôt que l’OLED pour ses téléviseurs puisqu’il la juge plus accessible. En contrepartie, Samsung maîtrise parfaitement la technologie OLED pour ses écrans de téléphones intelligents.

Selon les dires du magazine sud-coréen Chosun, cette exclusivité de LG Display pourrait être menacée par l’arrivée de Samsung Display sur le marché des téléviseurs OLED. Dernièrement, nous avons beaucoup entendu parler de la nouvelle technologie QLED de Samsung avec leurs impressionnants téléviseurs 8K . À cet égard, la compagnie sud-coréenne envisagerait une technologie hybride entre l’OLED et le QLED profitant des avantages de chacun. Ainsi, Samsung développerait un téléviseur offrant le réalisme et la luminosité du QLED avec le contraste et la flexibilité de l’OLED. D’autre part, cette hybridation technologique pourrait également permettre de résoudre un important problème de la technologie OLED, soit les brûlures d’écran.

Bien qu’il s’agisse d’un projet d’envergure, Samsung Display semble déjà avoir envisagé une première ligne de production dès 2019 en Corée du Sud. Le magazine Chosun évoque même la possibilité que l’entreprise transforme ses lignes d’écrans LCD actuelles en lignes dédiées à la technologie hybride afin d’augmenter leur volume de production. Samsung Display s’engagerait dans une affaire dépassant les 8 milliards de dollars pour mener ce projet à terme, mais il reste à voir si la révolution technologique en vaudra le coût.