Des conseils pour bâtir votre salle de cinéma maison – Partie 1 : la pièce, le filage et l’isolation

Des conseils pour bâtir votre salle de cinéma maison – Partie 1 : la pièce, le filage et l’isolation

Lorsqu'on désire se bâtir une salle de cinéma maison, il y a plusieurs facteurs à considérer pour optimiser l'expérience tant sonore que visuel. Dans cet article, nous vous offrons quelques conseils pour vous aider dans la construction de la pièce, le choix de filage à privilégier ainsi que l'isolation de votre salle. 

Pensez à la forme de votre pièce

Pour optimiser la qualité sonore, il faut éviter les pièces à dimensions carrées ou par multiple, sans quoi on augmente la propagation des ondes stationnaires.  Par exemple, une salle de cinéma maison ne devrait pas faire 12 pieds par 12 pieds ou 12 pieds par 24 pieds, mais plutôt 12 pieds par 20 pieds ou 14 pieds par 18 pieds et la règle des multiples s’applique aussi pour la hauteur de la pièce. Si le plafond mesure  8 pieds de haut, on doit éviter d’avoir une largeur ou une profondeur de mur qui est aussi de 8 pieds ou encore, qui est un multiple de 8 comme 16 ou 24 pieds.

Salle de cinéma maison

Le filage à prévoir

Le récepteur cinéma maison sera au cœur de toute votre installation et il sera le point de départ pour tous les câbles audio et vidéo. Ainsi, il faut prévoir son emplacement d’avance puisque le passage de plusieurs câbles est à prévoir avant la fermeture des murs.

1. Câble vidéo

Que l’on choisisse un grand écran ou un projecteur, la qualité du câble HDMI qui le relie à l’amplificateur a beaucoup d’importance. Elle influencera directement la qualité de l’image mais surtout, elle diminuera le risque d’avoir des problèmes de synchronisation avec l’image ou le son.

La longueur d’un câble HDMI, même de très haute qualité, ne devrait pas dépasser 30 pieds. Si on a besoin de plus, on recommande de passer deux câbles réseaux CAT6 ou CAT7 sur lequel on installe à chaque extrémité des modules de transmissions HDMI sur réseau Ethernet comme le HDMIEXT4K.

2. Câble audio

Le filage des haut-parleurs à utiliser doit être de type FT4, comme celui de la marque Kimber Kable par exemple, afin de pouvoir le passer à l’intérieur des murs et du plafond. La grosseur du fil à utiliser varie selon la distance parcourue et la qualité des composantes qu’on a choisies. Voici quelques indications pour savoir quelle grosseur de fil choisir en fonction de la distance à parcourir :

  • En bas de 80 pieds, la grosseur de fil minimale devrait être de catégorie 16
  • Entre 80 et 200 pieds, la grosseur de fil minimale devrait être de catégorie 14
  • Au-dessus de 200 pieds, la grosseur de fil minimale devrait être de catégorie 12

 Filage

L’isolation de la pièce

Si on part de zéro, la rigidité des murs de votre salle de cinéma va améliorer la qualité sonore de votre ensemble cinéma maison, notamment au niveau des basses qui seront encore plus percutantes et précises. De plus, vous diminuerez la propagation du son dans la maison et même dans le voisinage pour les plus gros systèmes de son. On ne recommande pas de mettre des tuiles acoustiques au plafond, car elles laisseront passer les basses fréquences qui se disperseront partout dans la maison.

Pour une isolation optimale, on recommande d’installer entre les murs de la laine Roxul suivi d’un panneau Sonopan qui agit comme une barrière acoustique pour les moyennes et hautes fréquences.  On pose ensuite des barres résilientes sur les montants de chacun des murs et le plafond à l’intérieur de la pièce. Par la suite, on recommande deux épaisseurs de feuille de gypse 5/8 d’épaisseur, ce qui empêchera la transmission des basses fréquences. L’ajout d’un scellant acoustique dans les joints est également recommandé et il est normalement de couleur gris foncée. Nous suggérons aussi d’installer une porte pleine ou insonorisée et d’éviter les portes coulissantes, car elles ferment rarement de façon étanche.

Pour le plancher, nous suggérons d’utiliser un bon tapis avec un sous tapis. Il n’est pas recommandé de mettre du plancher flottant car étant fait de matière plus dure, ce plancher causera une surmultiplication des hautes fréquences et la précision du son dans votre pièce en souffrira. Il est possible de mettre un plancher en bois, mais nous vous recommandons de mettre un tapis décoratif couvrant la largeur de votre fauteuil et d’une longueur de 4 pieds.

Le choix de couleurs pour les murs de votre salle de cinéma maison aura également une incidence sur votre expérience, mais cette fois sur l’aspect visuel. À cet égard, nous recommandons d’opter pour des couleurs terres et non des couleurs vives, car ces dernières vont réfléchir les images de votre projecteur ou grand téléviseur, ce qui distrait l’œil et nuit à l’expérience d’immersion.

Dans la deuxième partie qui sera publiée prochainement, nous proposerons des solutions pour ceux qui rencontrent des problèmes acoustiques dans leur pièce comme de l’écho ou un manque de précision. Nous aborderons également les différents types de configuration d’une salle de cinéma maison pour vous aider à choisir le système de son qui vous conviendra le mieux. Enfin, nous traiterons des options d’écrans afin de vous guider dans votre choix de projecteur ou téléviseur.


Cet article a été rédigé par Guillaume Croisetière, conseiller-expert chez Maison Adam.