Maison Adam au CES 2018 : Des visites fort instructives – Jour 3

Maison Adam au CES 2018 : Des visites fort instructives – Jour 3

Oubliant le monde des téléviseurs pour cette troisième journée de découvertes au CES de Las Vegas, nous avons dirigé notre attention vers des technologies touchant la vie de tous les jours,  ainsi que vers le grand centre d’intérêt qu’est l’intelligence artificielle passant par les assistants vocaux.

Pour commencer, nous nous sommes dirigés vers l’imposant stand de Panasonic qui présentait de nombreuses technologies d’avenir qui ne sont pas nécessairement reliées au domaine de l’électronique résidentielle. Nous avons d’abord constaté, avec la présentation de leurs batteries et des panneaux solaires qui remplaceront un jour les toitures traditionnelles, que le partenariat avec Tesla tient toujours la route.

Mais ce qui nous a le plus impressionnés, c’est une technologie destinée au sport professionnel en direct. À l’aide d’immenses panneaux transparents, il sera possible de voir les reprises de jeux grâce à une nouvelle technologie de projecteur au laser qui projette une image claire sur les panneaux de verre. Je m’explique : vous regardez un match de hockey au Centre Bell, un but est marqué, et la reprise du jeu apparaît soudainement devant vous, en taille réelle, comme si les joueurs étaient à côté de vous. Hallucinant!

Nous nous sommes ensuite rendus chez Google. Preuve de l’importance dans tous les secteurs de l’électronique grand public de ce qu’on appelle l’intelligence artificielle, Google l’a mis plus qu’en évidence dans son gigantesque stand. Ces derniers ont tout l’air de s’être lancé dans une guerre ouverte contre les autres géants des assistants vocaux personnels, Amazon et Apple.

La concurrence est féroce et, pour tenir tête aux enceintes intelligentes d’Amazon, dont notamment l’Echo Show, Google a ajouté à ses Home et Home Mini, en collaboration avec Lenovo, Sony, JBL, et LG, le Smart Display, un assistant vocal muni d’un écran tactile. Un bidule fort intéressant qui se situe entre enceinte intelligente et tablette. Les appareils n’ont pas de navigateur Web et doivent être branchés en permanence pour attendre les commandes vocales. Ils fonctionnent avec le système d’exploitation Android Things de Google et aux services comme Maps et, contrairement à l’adversaire, ont accès à YouTube.

La commande vocale « OK Google » est si simple à utiliser qu’elle s’intègrera très rapidement dans la technologie des objets connectés. On retrouvera l’assistant vocal Google non seulement dans ses petites enceintes, mais aussi dans plusieurs téléviseurs et appareils ménagers connectés à l’internet des objets (IoT), notamment chez LG et Sony. Samsung, lui, a choisi d’y aller avec Bixby, son assistant maison. Il ne fait presque aucun doute que les Québécois adopteront rapidement Google Assistant puisque pour l’instant c’est le seul à comprendre, très bien d’ailleurs, l’accent de chez nous.

Les fabricants de téléviseurs chinois sont aussi sur place. Contrairement à leurs concurrents Panasonic, Sony, Samsung, et LG, ils n’avaient pas d’avancées technologiques majeures à présenter. La seule exception est Hisense qui veut faire connaître ses projecteurs laser aux pays occidentaux avec un modèle vidéoprojecteur laser à courte focale 4K. Le Laser TV peut fonctionner à une distance de moins de 10 pouces de son écran de 100 pouces qui a un revêtement spécial pour atténuer la lumière ambiante. Il a une luminosité de plus de 3000 lumens et est accompagné d’un caisson de basses sans fil. Cependant, ce que nous avons vu ne nous a pas trop épatés, car la technologie ne semble pas encore au point et la qualité d’image n’est pas à la hauteur des standards d’aujourd’hui.

C’est au 29e étage de l’hôtel Venetian de Las Vegas, dans des chambres fraîchement réaménagées, que les fabricants d’audio présentaient leurs nouveaux produits. Denon s’en tire avec les grands honneurs avec son nouveau récepteur de cinéma maison AVRX8500 fabriqué au Japon. Celui-ci a été choisi comme meilleur récepteur de cinéma maison du CES 2018. Véritable bête de puissance, cet appareil est extrêmement lourd et il peut alimenter jusqu’à 13 haut-parleurs à lui seul.

Du côté de la haute-fidélité, Marantz a dévoilé son nouveau préamplificateur AV8805.  Nous avons eu la chance de l’entendre avec une configuration Dolby Atmos 11.2 canaux sur des enceintes Definitive Technology. Dans cette présentation du spectacle de Rogers Waters The Wall, l’ambiance de l’arrivée de l’hélicoptère était époustouflante de réalisme : on sentait presque l’air poussé par les pales tourbillonner autour de nous. De toute évidence, comme on pouvait le constater avec l’achalandage de la salle, Marantz est très couru et peut actuellement être considéré comme le leader des systèmes de cinéma maison haut de gamme.

Nous avons ensuite pris le reste de l’après-midi, pour nous promener de salle en salle, pour écouter avec un grand plaisir les haut-parleurs et les amplificateurs de la grande majorité des exposants, dans le but de nous faire une idée afin de déterminer les meilleurs choix pour répondre à tous les types d’écoute.

Nous avons hâte de recevoir ces nouveautés en magasin pour les comparer et faire un compte-rendu complet!

 

Lire mes autres chroniques sur le CES 2018 :

Maison Adam au CES 2018 : Un salon excitant – Jour 1

Maison Adam au CES 2018 : Bose et Samsung, deux grandes vedettes – Jour 2

Partagez cet article!