Maison Adam au CES 2018 : Bose et Samsung, deux grandes vedettes – Jour 2

Maison Adam au CES 2018 : Bose et Samsung, deux grandes vedettes – Jour 2

Cette deuxième journée de présence au CES de Las Vegas en compagnie de mes experts, Guillaume Croisetière et Stéphane Dubé, nous a permis de faire connaissance avec les produits de deux géants de l’industrie, Samsung du côté des téléviseurs et Bose du côté des appareils audio.

Bose

Premier arrêt chez Bose, un fabricant que nous apprécions beaucoup pour ses innovations et qui n’avait pas participé au CES depuis plus de dix ans. Son exposition était tenue à l’écart des centres d’attraction du CES, dans un vieil édifice sans fenêtres, avec comme seule indication une porte battante où était inscrit Bose. J’aimerais tellement vous raconter ce que nous y avons vu… Malheureusement cette présentation était privée et nous avons dû signer des contrats de confidentialité très convaincants. Ce que nous pouvons vous dire cependant, après des présentations dignes d’un spectacle de Robert Lepage, c’est que Bose sortira au cours de la prochaine année des produits très innovateurs destinés à améliorer la qualité de vie. Ne manquez pas de visiter régulièrement mon blogue sur MAISONADAM.CA où je vous ferai part de ces nouveautés renversantes dès qu’il sera possible de le faire.

Samsung

Après quelques heures de grande noirceur causée par une panne d’électricité au centre des congrès, nous sommes arrivés au kiosque le plus achalandé du salon, celui de Samsung, où trône ce qui est assurément le plus grand téléviseur au monde théoriquement destiné au grand public. Cette image de 146 pouces de diagonale, un véritable mur offrant un champ de profondeur à couper le souffle, nous a laissés sans mots.

L’entreprise sud-coréenne est sans doute celle qui aura le plus fait parler au CES, avec cet écran modulaire super géant de 146 pouces baptisé avec raison The Wall, qui utilise une nouvelle technologie, le MicroLED. Cette technologie auto-émissive où chaque pixel est sous illuminé par un DEL pourrait concurrencer l’OLED et offre elle aussi des noirs parfaits. Elle permet de composer une image avec autant de très minuscules DEL qu’il y a de pixels. Le modèle présenté par Samsung est un assemblage de plus d’une centaine de petits modules d’une dizaine de centimètres de large et compte au total 24,88 millions de micro diodes pour parvenir à afficher une image en Ultra HD. Comme pour l’OLED, les diodes du MicroLED produisent leur propre lumière, ce qui permet de se passer du rétroéclairage et de consommer moins d’énergie. Cette technologie, déjà utilisée dans des panneaux professionnels est supposée offrir de meilleurs contrastes et des couleurs plus lumineuses, en particulier avec des contenus HDR.

Ce téléviseur géant à MicroDEL est un dérivé du panneau professionnel de Samsung et pourrait permettre, dans un avenir plus ou moins rapproché, de personnaliser la grandeur du téléviseur au goût de son propriétaire qui déciderait d’utiliser le nombre de modules nécessaire pour combler la surface désirée. Théoriquement, cela irait de 30 à 146 pouces. Des appareils utilisant la technologie MicroDEL pourraient arriver sur le marché vers la fin de l’année ou en 2019, et il est logique de croire que les premiers seront fort dispendieux.

Quantum Dot et 8K

Samsung fait la preuve, avec tous ses nouveaux téléviseurs, qu’il est le maître incontesté de la finition, du souci du détail et de la beauté.

En 2018, les téléviseurs Quantum Dot sont de retour avec plusieurs améliorations. Pour mieux concurrencer l’OLED et ses noirs parfaits, les nouveaux Q8 et Q9 profiteront d’un rétroéclairage DEL par zone. Des deux téléviseurs, c’est le modèle Q9 qui nous a le plus impressionnés. Le contraste nous semblait presque aussi élevé que celui de l’OLED. Magnifique, d’autant plus que l’installation murale est grandement simplifiée, avec un seul petit fil transportant l’image et le son en plus du courant électrique qui alimente le téléviseur à partir de son boîtier One Connect.

Samsung prévoit que l’année prochaine, les ventes de téléviseurs 75 pouces feront plus que doubler. D’ailleurs, c’est dans cette taille que le fabricant sud-coréen devrait sortir cette année son premier téléviseur 8K, le très impressionnant modèle Q9.

On constate que tous les grands manufacturiers commencent à nous préparer pour l’arrivée du 8K. Comme les sources 8K se feront très rares, Samsung nous a mentionné qu’il travaille en partenariat avec le chercheur Yoshua Bengiode de l’Université de Montréal sur une intelligence artificielle qui corrigerait et améliorerait les sources 4K en 8K. Montréal est un chef de file dans l’Intelligence artificielle et nous avons constaté que ce domaine était au cœur de tous les produits du CES 2018.

Par ailleurs, nous avons appris que la série Frame (téléviseurs cadre) de Samsung s’enrichira d’un nouveau format de 32 pouces, qui contribuera assurément à faire de cet écran un choix idéal pour les plus petites pièces.

Son

Même si Samsung n’est pas un chef de file dans l’audio, l’achat de la compagnie Harman International pour deux milliards de dollars commence à lui porter fruit. De nombreuses barres de son nous ont été montrées, dont une qui nous a particulièrement impressionnés par la qualité de ses effets avec une sonorité ouverte et très large. La barre de son HWN650 devrait se vendre moins de 800$ et promet d’être intéressante.

Domotique

Avec les téléviseurs, ce sont les objets connectés qui étaient au cœur du salon. Dès l’entrée dans la zone Samsung, on pouvait visiter plusieurs petites salles imitant les pièces d’une maison. Leur solution domotique grand public, SmartThings, était intégrée avec l’assistant vocal intelligent Bixby. Le nouveau Family Hub fait communiquer toute la gamme de produits compatibles à l’Internet des objets, des électroménagers jusqu’au climatiseur.

SmartThings abolit toutes les frontières entre les objets connectés pour qu’ils puissent communiquer entre eux. Plusieurs des prochaines générations de téléviseurs Samsung intègreront SmartThings et l’assistant vocal Bixby. Celui-ci pourra reconnaître la voix de chaque utilisateur et personnaliser des scènes avec tous vos objets connectés. Par exemple, vous pourrez demander à votre téléviseur de tamiser la lumière du salon et de chercher le film Sicario. Plus avancé encore, Bixby peut répondre à une demande complexe du genre « Hey Bixby, peux-tu me trouver quelle robe porte l’actrice dans le film La La Land et me dire où je pourrais l’acheter? ».

Nous avons constaté que les assistants vocaux simplifieront énormément l’utilisation d’objets connectés et devraient vraiment les démocratiser dans les années à venir. Demain nous vous reviendrons avec Google, l’autre géant qui permet de contrôler les objets connectés par la voix.

Lire mes autres chroniques sur le CES 2018 :

Maison Adam au CES 2018 : Un salon excitant – Jour 1

Maison Adam au CES 2018 : Des visites fort instructives – Jour 3



Partagez cet article!