Test : projecteur laser 4K CineBeam HU80K de LG - Du grand cinéma partout dans votre maison

Test : projecteur laser 4K CineBeam HU80K de LG - Du grand cinéma  partout dans votre maison

Résumé du test :

LG HU80KA

LG HU80KA

83% of 100

RÉSULTAT GLOBAL : 83/100


Image 60/75

  • Couleurs 12/15
  • Constraste 11/15
  • Définition 14/15
  • HDR 11/15
  • Mouvements 12/15
Fonctionnalités 8/10 

Ergonomie et caractéristiques 15/15

 

Forces

  • Durée de vie du laser 20 000 heures
  • Luminosité élevée
  • Définition de l’image 4K
  • Éclat des couleurs
  • Fonctions intelligentes
  • Bluetooth
  • Portable

Faiblesses

  • Le noir manque de profondeur
  • Pas beaucoup d’ajustements

À qui s’adresse ce produit

Il est difficile de ne pas tomber sous le charme du HU80K. Surtout quand on considère qu’un projecteur laser 4K natif coûte plus de 20 000$ chez Sony et près de 10 000$ chez Epson. LG sort donc du lot avec le HU80K et offre un projecteur unique avec  toutes les fonctionnalités modernes des téléviseurs. Même si on note une certaine faiblesse du côté des contrastes, on retient surtout du HU80K la précision et l’éclat de l’image projetée, la richesse des couleurs et la durée de vie impressionnante de son système d’éclairage.


Test complet :

Après avoir révolutionné le monde des téléviseurs avec la technologie OLED, le fabricant coréen LG s’attaque cette année au marché des projecteurs avec un projecteur  laser 4K, le CineBeam HU80K, un produit unique sous la barre des 5000$. Par rapport à la technologie à lampe, encore majoritairement utilisée, la projection laser a deux principaux avantages : l’absence quasi totale de bruit même en mode très lumineux et surtout une durée de luminosité de 20 000 heures, ou 14 ans à quatre heures d’écoute par jour. Nul besoin avec le laser de changer sa lampe tous les trois ans environ.

Image (60/75)

1-  Couleurs 12/15

Le HU80K produit des couleurs riches et éclatantes qui s’affichent avec naturel. Les verts sont nuancés, ce qui est très bien pour le golf et le football, les rouges sont vifs, les jaunes sont éclatants et les teintes de chair sont naturelles. Il y a peut-être certaines nuances de bleu qui peinent parfois à s’afficher correctement. Dans l’ensemble, les couleurs du HU80K se comparent à celle d’un téléviseur DEL 4K de milieu de gamme.

2-  Contrastes 11/15

Le contraste du HU80K navigue entre le très bon et le moyen. Les images claires s’affichent avec luminance et profondeur, laissant transparaître les moindres détails et nuances dans l’image. Les émissions de sports ou les films d’action comme Les Avengers sont particulièrement impressionnants.  En contrepartie, les scènes plus sombres manquent de profondeur, car les noirs tirent davantage vers le gris foncé. À ce chapitre, les modèles PRO6040 de Epson et VPLHW285 de Sony font meilleure figure. Fort heureusement, le HU80K compense par un bon niveau de détails sur les images foncées.

 3-  Définition 14/15

Ce qu’on remarque d’abord avec ce projecteur 4K HDR, c’est la définition de l’image. Même avec une diagonale de 110 pouces, on perçoit le moindre des détails, que cela soit par exemple ceux d’un paysage ou encore d’un visage. Même à deux pieds de l’image, il est très difficile de discerner les huit millions de pixels qui la composent. Si on ajoute à cela une luminosité élevée et la richesse des couleurs, on croirait regarder un téléviseur géant. 

4- HDR 11/15

Même si on avait aimé des noirs un peu plus profonds, les luminosités élevées du HU80K et ses couleurs riches permettent de reproduire avec un certain succès les effets lumineux et la profondeur d’image  propres au HDR.  Le projecteur est compatible avec le mode HDR10.

5- Mouvement 12/15

LG a importé la même technologie de rafraîchissement d’image sur son projecteur que sur ses téléviseurs. Appelée True Motion, elle consiste à doubler artificiellement le nombre d’images pour enlever ou diminuer les effets de flou normalement visibles avec les mouvements rapides. Après quelques tests, le HU80K réussit à rafraîchir suffisamment rapidement son image pour afficher distinctement les images rapides comme dans les émissions de hockey, de football ou de soccer.

Fonctionnalités (8/10)

Chose particulière, le HU80K profite des mêmes fonctionnalités que les téléviseurs DEL et OLED de LG. Il y a la connectivité Bluetooth  pour transmettre le son sur une enceinte sans-fil, la télécommande Magic BT avec pointeur qui permet de faciliter la navigation sur le WEB et enfin le système webOS 3.0 qui donne accès à une foule de contenu comme Netflix. Amazon Video et YouTube, pour ne nommer que ceux-là. Il y a même des haut-parleurs intégrés et, comme le projecteur est la plupart du temps près de la position d’écoute, l’amplificateur à 7 Watts par canal qui l’équipe est suffisant pour bien entendre la plupart des contenus.   Le HU80K est actuellement le seul projecteur à offrir autant de technologies et de fonctionnalités.

Par contre,  les ajustements des couleurs sont peu nombreux, le zoom est limité et il n’y a pas de décalage du bloc optique. Ce qui veut dire que le projecteur doit être installé exactement à la distance prescrite par le fabricant et parfaitement centré par rapport à la toile.

Ergonomie et caractéristiques (15/15)

Le HU80K est compact quand on le compare aux projecteurs 4K de Epson et de Sony. De forme verticale rectangulaire, il est relativement discret. Ses dimensions sont de 15,24cm x 45,72cm x 15,24cm (6,5po x 18,5po x 6,5po) en largeur, hauteur et profondeur avec un poids de 6,71kg (14,8lb).

La taille de l’image projetée est de 40 pouces à 3,6 pieds, 100 pouces à 9,5 pieds, 150 pouces à 14,1 pieds. Le projecteur a une luminosité jusqu’à 2500 lumens, avec un rapport de contrastes de 150,000:1. La mise en marche est de 10 secondes, il se désactive en 2 secondes.

Le HU80K est très silencieux et la durée de vie du laser, environ 20 000 heures, est considérablement plus longue que celle des projecteurs à lampe.

On y trouve deux entrées HDMI, une sortie audio 3,5mm et une autre numérique, deux prises USB et une prise RJ45. Côté sans fil, le HU80K utilise le Bluetooth et le DLNA.

Ce qui est aussi intéressant avec le HU80K c’est sa portabilité. Il y a sur le projecteur une poignée et un système de réflexion par miroir  sur le dessus qui permet de projeter l’image autant sur un mur qu’au plafond. Par exemple, on peut facilement se faire une soirée cinéma à l’extérieur l’été et terminer la soirée cinéma avec le projecteur dans la chambre, si on l’installe au pied du lit. L’appareil profite d’un enrouleur de cordon.

Résultat final : 83/100

La conclusion des experts 

Il est difficile de ne pas tomber sous le charme du HU80K. Surtout quand on considère qu’un projecteur laser 4K natif coûte plus de 20 000$ chez Sony et près de 10 000$ chez Epson. LG sort donc du lot avec le HU80K et offre un projecteur unique avec  toutes les fonctionnalités modernes des téléviseurs. Même si on note une certaine faiblesse du côté des contrastes, on retient surtout du HU80K la précision et l’éclat de l’image projetée, la richesse des couleurs et la durée de vie impressionnante de son système d’éclairage.

Ce test a été réalisé par Guillaume Croisetière et Geoffrey-Axel Michaud-Ferland, conseillers-experts chez Maison Adam